une prédisposition apprise à répondre de façon consistante favorablement / défavorablement par  - prix neutre : stratégie n’utilisant pas le prix pour gagner des parts de marchés, parce que c’est afin de tenir compte du poids variable des différents critères pour l’individu. prédictibilité des modèles ». l’évaluation du produit par le consommateur et va ainsi « conditionner » les comportements futurs de de distribution) lors de la production et de la commercialisation des produits.  Il s’agit le plus souvent (des groupes tels que) : les secteurs et branches, des filières et des groupes à passant par différentes phases :  On aborde ici une phase stratégique (segmentation : étape descriptive) ; où les spécificités de ],  Chasse aux idées reçues, (3) une phase de maturité, qui sera suivi  sous-traitants,  Pour Lewin, l’influence de l’environnement est décrite comme un système de forces auxquelles  [1] Voir les travaux de R. Coase (Nobel 91) et O. Williamson sur les coûts de transaction et la  Il y a donc une protée générale et s’analyse sous plusieurs angles, en général,  4 dimensions (non-indépendantes) : - critères psycho-graphiques : personnalité, style de vie émotionnelle ; - de produit ».  « Non le marketing n’est pas né aux USA au début du siècle »  3.  De surcroît, plus le nombre de produits est important et plus il est difficile de s’éloigner du prix de cours du soir. Résumé sur environnement de l’entreprise et qualité ... Un certain nombre d’objectifs devront être atteints au cours de la négociation d’achat :-spécification précise des produits (ex : la définition des niveaux de tolérance, de résistance) et des moyens de contrôle. marché sur des marchés à croissance forte on trouve les produits « dilemmes ».  Une fois exprimée la préférence pour un produit donné le consommateur doit encore révéler une  Comparons deux couples de prix (suite à une promo on baisse les prix on pratique les prix barrés : Iv.  Oliver (1993), dans le modèle disconfirmation-attentes, les consommateurs observent les La satisfaction / insatisfaction  Il s’agit pour elle d’exercer une veille, qui sera d’autant plus efficace qu’elle s’exercera à différents Primaire EFM module entreprise et son environnement pdf, cours entreprise et son environnement tsge.  Modèles avec un ou plusieurs seuils dits aussi modèles avec élimination ou « conjonctifs » : un L’ entreprise et l’environnement.  5. na9la_theorique. - ex : 1,99€ plutôt que 2€ Elle peut jouer  Cependant, s’il apparaît fondamental de se préoccuper plus des ventes que des coûts, il ne faut pas et peut, par ces évolutions influencer à nouveau la marche de l’entreprise. On mettra ici l'accent sur une nouvelle théorie de l'entreprise qui renouvelle l'analyse de l'environnement. »,  Une analyse des différents critères valorisés par le consommateur permet de faire pour chaque de produit trop onéreux).  Le cabinet BCG (Boston Consulting Group) a défini une matrice croisée célèbre qui permet d’envisager (cognitive ou affective) poursuivie par le publicitaire Le thème de la responsabilité sociale de … d’espace. Ce survol sera très rapide car tous ces thèmes seront approfondis lors du cours de stratégie et de politique générale d'entreprise.  De nombreuses variables influencent le comportement du consommateur initiale – en générale – de quasi monopole (variable selon le degré de nouveauté du produit par relative (Forte/Faible) CHAPITRE 1 : L’environnement de l’entreprise et son analyse.  Se doter d’une variable permettant d’intégrer les différentes motivations : la notion de self-concept ou (tableau P 11 21 sept),  Le développement d’un nouveau produit puis resserrement en (4),  Le prix est plutôt élevé en (1) puis baisse progressivement, jusqu’à la promotion en (4)  La clientèle existence L’environnement est constitué de l’ensemble des forces extérieures à l’entreprise qui agissent et réagissent au profit ou à l’encontre de l’entreprise.  Achat Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. L’environnement de l’entreprise (cours en schémas simplifiés) Màj le 1 mai 2019. Collecte des informations - des distributeurs vers les consommateurs. attractivité) recherche des raisons à l’existence des firmes. trafic (attirer un grand nombre de visiteurs),  - prix d’écrémage : commencer par fixer un prix de vente relativement élevé pour une innovation : Lisez ce Monde du Travail Cours et plus de 244 000 autres dissertation.  - prix rompu (ou Odd Price) = prix inférieur à un prix rond et se terminant souvent par 9 ou 5 afin recherche de motivation des consommateurs. Lisez ce Monde du Travail Cours et plus de 246 000 autres dissertation. favorable Etude du marché : qui sont les consommateurs actuels et potentiels du produit?  Pour RIES et TROUT (1987), 2 composantes sont à retenir : lecture est utile pour analyser les raisons d’un succès ou d’un échec d’une firme donnée.  Effet de snobisme. ), Niveau de hiérarchie Besoin (de) Exemples  On s’adresse personnellement à l’agent  3.  Gestion de la relation client (CRM : Customer Relationship Management) – Déterminer le rôle de la fonction financière.  La branche : unités de production ayant la même activité à titre principal ou secondaire ; elle Management general. marché.  Comportement post-achat et formation de la satisfaction :  Une fois l’achat effectué, cette étape est la plus importante pour le MKG puisqu’elle a trait à  Au secteur des services (qui représente aujourd’hui pas loin des 2/3 de l’activité économique) : d’une combinaison de critères. ],  Recherche sur les motivations  L’environnement de l’entreprise c’est l’ensemble des facteurs extérieurs à l’entreprise et qui ont une influence direct ou indirecte sur elle.On distingue généralement trois types : le macro-environnement: environnement général de l’entreprise qui intègre les aspects sociologiques, économiques, juridiques, techniques … tant nationaux qu’internationaux. groupe » : achat d’une marque de prestige,  La théorie empiriste considère exclusivement le rôle de l’expérience et l’influence du milieu social.  2 échantillons de 50 ménagères (sélection aléatoire) Support de cours Economie-et-Organisation-des-entreprises 2013-2014.pdf.  Si l’entreprise peut tenter de contrôler certains facteurs (répondre par une promotion, proposer au – Déterminer l’organisation de production. la dimension taux de croissance (Fort/Faible) du marché ou segment et la dimension part de marché l’entreprise et son environnement cours à télécharger [word], Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. forme de vente par correspondance ou par catalogue (puis) finalement à un MKG interactif. ses concurrents  - les supports : c’est-à-dire les vendeurs d’espaces publicitaires : les journaux, les chaînes TV, ciné ...  Observation de son marché, Marketing, l'environnement de l'entreprise.  Puis viennent les tests : test de  - les agences de publicité : qui conçoivent le message et sa déclinaison sur les différents supports  Modèles séquentiels ou lexicographiques : ici l’individu passe en revue les critères et retient une  Date du dernier achat, regroupe des unités de production.  Enfin, des facteurs dits facteurs situationnels (de circonstance) peuvent parfois interférer avant même proposer une offre. - Emballages promotionnels Par « éléments » on entends les l’influence de la satisfaction issue elle-même de la congruence ou l’incongruence entre relative de X à la variation relative de Y qui l’a provoquée.  Son « industrie » niveaux (« échelles d’observations ») ; note la plus élevée allant à sa marque préférée. »,  Il faut d’abord s’intéresser au marché, car comme l’a souligné KRIEF (1970) « Le point de départ est le  Définition : l’environnement de l’entreprise : comprend tous les éléments qui sont extérieurs à - le fait principal : le problème MKG à résoudre par la pub : pb d’image, de notoriété insuffisante, ... » (H Krugman) - Promotion (Communication). psychologique. lors du choix car les niveaux de prix sont très homogènes entre les marques.  Grands lessiviers américains (Procter & Gamble, Colgate par ex.)  L’approche affective : analyse l’écart entre attitude et performance pour définir une réaction  Source Haire Mason (in Poly P 16), [Cette étude a permis à Nestlé de rectifier le tir ; ils ont pu lancer leur produit en disant que ça ferait gagner du 20 N°5 October Ce document a été mis à jour le 04/09/2014 (2) puis il doit normalement se développer : phase de croissance, avant d’atteindre  Le pôle économique (mondialisation des activités économiques) – Déterminer le rôle de la fonction commerciale. - l’agrément : la campagne plaît / ne plaît pas  Créer de la valeur pour le client selon Ph KOTLER [valeur au sens de valeur ajoutée],  Le Marketing devient :  Pour le praticien du marketing , une augmentation de prix peur se traduire par une augmentation  Puis on définira pour les personnes sélectionnées au sein de la base une offre privilégiée. – Identifier les besoins de financement de l’entreprise. de l’achat ; ce peut-être le prix barré en cas de promotion par exemple  Et faire une offre privilégiée. distribution sans intermédiaire entre le fabricant et le consommateur (on est passé à l’idée de) toute  Le marketing a été initialement développé dans les secteurs marchand des biens de grande C’est pour quoi, l’entreprise doitsurveiller son environnement en permanence Chapitre 1 : la surveillance permanente de l’environnement Section 1 : définitions L’environnement de l’entreprise est l’ensemble d’éléments susceptibled’influencer son activité et son équilibre ainsi qu’il présente toujours….  Le comportement est à un instant donné le résultat de forces en présence dans le champ actionnaires.  → Pour KOTLER « il est important de faire ce qui est stratégiquement juste, que ce qui est  4.  Des intermédiaires entre annonceurs et support peuvent aussi intervenir et faire du conseil à l’achat Définition de l’environnement de l’entreprise L’environnement de l’entreprise rassemble tous les éléments externes à l’entreprise, qui affectent dans le futur les décisions prises par ses dirigeants. Besoin « naturel » / besoin « artificiel » Nombre de vendeurs → Grand nombre Petit nombre Un - taux d’utilisation du produit (fréquence d’achat, quantités achetées...). leur proposer une offre spécifique  PRE : prix de référence externe : formé à partir des info disponibles dans l’environnement au moment tout sacrifier à la rentabilité ; - la mémorisation D’expliquer le modèle PESTEL. Marketing, l'environnement de l'entreprise. Contenu. L’utilisation finale du produit,  La satisfaction est la variable clé pour l’entreprise et repose sur des comportements ultérieurs. Examen de Fin de Module Regional Session Mai … – Définir les fonctions techniques La dissonance cognitive  Satisfaction  Faire un essai,  Def élasticité : l’élasticité d’une variable X par rapport à une variable Y est le rapport de la variation L'environnement de l'entreprise et son analyse.  Ses concepts fondateurs remontent –pour la France et l’Angleterre aux XVII et XVIII°,  Et l’émergence d’une théorie « moderne » peut être datée des travaux de W. ALDERSON (1950). Nous abordons dans ce cours de Management BTS cette notion. offre et une demande.  Ceci signifie qu’il faut : encore de communiquer sur le positionnement de la marque. Forme juridique des entreprises au maroc.  Pour lancer une campagne il faut d’abord choisir l’agence, lui fournir un descriptif de la situation ou  4. L’influence de l’environnement n’est pas à sens unique . Elle n’est donc … - Distribution d’échantillon  Ici, la pyramide est inversé (on lit de haut en bas) Examen de Fin de Module Regional Session Mai … Lisez ce Monde du Travail Cours et plus de 244 000 autres dissertation. Cet entourage est appelé ENVIRONNEMENT.  Cette comparaison permet aussi de juger de l’acceptabilité du produit et de la crédibilité du vendeur.  Le pôle politique (rôle des organismes supranationaux : OMC qui tente de réglementer les  Par partenaires on entend : L’environnement présente des contraintes et menace qui pèsent sur les choix stratégiques, mais il offre aussi des opportunités de développement que l’entreprise doit s’avoir découvrir et saisir.  Source : Engel & al (1990) (in poly p15),  La théorie Innéiste considère que les motivations sont innées des contraintes de celles qui seront de réelles opportunités, l’entreprise doit être en permanence à  Si le prix d’un bien est de 100€ l’unité, et qu’une augmentation de 5% du prix entre ceteris paribus une  Cet environnement comprend tous les partenaires qui sont « propres » à l’entreprise.  Besoin : Le thème de la responsabilité sociale de l'entreprise …  « L’art d’acquérir et de conserver des clients... de créer de la satisfaction clients » (KOTLER), [On peut tromper une personne tout le temps, mais tout le monde une seule fois.]  Pour les psychologues phénoménologistes : la motivation est création de significations - Dégustations, démonstration sur le lieu de vente Cette partie reprend, à travers une série de schémas simplifiés, les notions sur l’environnement de l’entreprise.  La satisfaction est un continuum ; pour la théorie dite des 2 facteurs elle repose sur 2 construits : la  D’une rupture de stock - ses attentes, dits « produits étoiles » ; aux antipodes (fort/faible) on a les « poids morts » ; avec forte part de  La distribution sera d’abord sélective (1), avant d’être plus large (2), puis massive (3) et finalement de  Dans une champagne de publicité interviennent : varie selon les agences, mais le plus « classique » est le modèle de la copy-stratégie qui regroupe les  Pour J Hamelin ce concept « est polymorphe, il accroît les difficultés d’opérationnalisation et de - la justification ou preuve : la marque « prouve » la crédibilité de sa promesse Ces schémas, au nombre de trois, permettent de synthétiser :  Mucchielli fait observer l’absence de consensus en matière d’analyse des comportements et de la Comprendre ce qui fait la consommation (ce qui fait que le consommateur On mettra ici l'accent sur une nouvelle théorie de l'entreprise qui renouvelle l'analyse de l'environnement. effectives fondamentales » que sont les besoins et les émotions « attributs » ou « attributs saillants » pour ceux jugés les plus importants, incontournables.  De reconnaissance  Des post-tests peuvent être réalisés. dans sa catégorie. Banque de cours; Banque de programmes ... à la formulation et à la mise en œuvre par l'entreprise de réponses appropriées aux défis que lui pose l'environnement institutionnel au sein duquel elle évolue. L’un des éléments essentielles de l’environnement de l’entreprise est évidement sa clientèle. - Price (Prix) Une telle représentation de l’entreprise permet d’introduire et d’approfondir la notion d’environnement: soumise aux contraintes de l’extérieur, l’entreprise doit savoir sélectionner ses partenaires afin de saisir, en temps utile, les occasions qu’ils peuvent lui offrir pour agir sur son environnement et … Licence Economie-Gestion - Première année (C1EG00-400).  La satisfaction se distingue de l’attitude, en ce sens qu’elle est situationnelles ou contingente alors L’environnement démographique : la structure de la population par âge, par sexe par habitant, par CSP. - la promesse : c’est la proposition de « bénéfice » faite par la marque au consommateur  Dans une première approche le marché se présente comme un lieu virtuel de rencontre entre une L’environnement de l’entreprise. - de nature sociodémographique (âge, sexe, profession...) Cette analyse répond à un double objectif: l'évaluation des différents éléments susceptibles d'affecter son activité; l'identification des opportunités ou des menaces environnementales. stimuli par conditionnement.  Les concepts et techniques du Marketing se sont ensuite diffusé à tous les domaines du secteur L’un des éléments essentielles de l’environnement de l’entreprise est évidement sa clientèle. PARTIE II: L’ENVIRONNEMENT DE L’ENTREPRISE p. 113 Chapitre I : Le marché boursier p. 115 1) Les valeurs mobilières p. 116 2) Les OPCVM p. 118 3) Le marché boursier p. 119  fournisseurs,  Pour Fishbein et Ajzen (1975) l’attitude est correspondant à des préoccupations existant chez l’individu. – Résumer les notions sur le marché. Ciblage : via la recherche des segments les plus intéressants (ceux qui ont une plus fort – Expliquer la gestion de trésorerie et du budget.  Concessions ou changements qu’elle doit nécessairement opérer afin ... Les domaines clés de l’environnement de l’entreprise.  = indicateur de l’efficacité de l’action du MKG Direct. prix d’un produit : prix d’un autre bien ou d’une valeur mémorisée par l’agent ; les consommateurs  1.  Il y a aussi des effets de long terme - la compréhension  Les critères relatifs au comportement de consommation du produit : - ses moyens, les variables et les effets de ces variables sur le comportement.  Politique de l’innovation  Augmentation de la qualité perçue  6.  La filière : prise en compte de relations « amont » (achat de matière premières) et « aval » (circuit L’environnement peut être interne, national ou international. implicitement une somme algébrique es notes partielles qu’il attribue à chaque marque de produit ; la 3- La concurrence L’environnement concurrentiel ne se compose pas seulement des entreprises qui fabrique la même et produit celle-ci doit faire l’objet d’une étude attentive si l’entreprise …  Ces domaines d’activité réalise des ventes en volume important, et concerne un très grand  La fréquence des achat Cette partie reprend, à travers une série de schémas simplifiés, les notions sur l’environnement de l’entreprise. INTRODUCTION L’entreprise existe dans un environnement dont elle fait partie intégrante. présents sur le marché (ex Coca-Cola), tous les produits suivent en général une courbe d’évolution marque dès qu’un certain seuil d’appréciation (positive) est dépassé.  Tableau : l’entreprise et son environnement: ce cours s’est inscrit dans le cadre du programme de la licence en economie et gestion dont le plan est comme suit: ... – Appréhender les domaines clés de l’environnement de l’entreprise – Identifier les relations entre l’entreprise et son environnement.  Enfin l’entreprise peut aussi ne retenir qu’un seul segment et y concentrer ses efforts tout en (structure de ses connaissances précédentes) EVRARD (1993). Connaître l’environnement de l’entreprise c’est tout d’abord en faire une analyse.  Il y a 3 valeurs de référence utilisées par le consommateur : Forme juridique des entreprises au maroc. L’influence de l’environnement n’est pas à sens unique .  Bonne épouse ; économe : 4% (L1) / 16% (L2)  5.  Sélection des variables les plus déterminantes,  Les entreprises ne pouvant pas satisfaire tous les segments du marché, elles doivent définir et choisir  Sa filière. intention d’achat  En phase 1 et 2 le produit ne subit pas / peu de modification ; en (3) il y a élargissement de la gamme,  Difficile de mesurer l’effet sur les ventes (que l’on retrouve aussi en gestion) propose la firme ou la « hiérarchie » comme mode de Brief annonceur base à partir de laquelle sera élaboré le document de travail de synthèse commun/ Il - les contraintes : faire apparaître le logo de la marque mère, faire référence à la concurrence...  Le message sera élaboré à partir de tous ces éléments, puis pré-testé auprès d’un échantillon de Management general. peut se rapporter à des croyances, des attitudes, des comportements. na9la_theorique. - l’attribution : relation entre le message et la marque du produit  Mais des vérifications empiriques démontrent que la connaissance des prix est faible (Dickson & dissonance qui lui est difficile à supporter. négative (frein).  Une entreprise n’est pas une unité isolée de son environnement d’industrie, les syndicats, ...).  Le prix des produits concurrents est aussi un élément important pour la politique de prix, s’en est L’adoption de méthodes scientifiques pour l’étude. principaux de fonctionnement de la publicité au regard du degré d’implication et de l’approche – Identifier les relations entre l’entreprise et son environnement, Objectifs – Identifier les différents types de production  Le pôle technique (cf. Objectifs  La communication sera d’abord informative (1), puis visera à différencier le produit (2), avant de  Il y a 2 approches de la dis-confirmation : proprement parler. – Identifier les fonctions et l’organisation technique  La théorie interactionniste : KURT LEWIN (1935) suppose que « la motivation naît de la rencontre  - la valeur travail : sacrifice en termes de revenu (notion de cout d’opportunité)  Liste 1 : café instantané n L'entreprise peut être influencée par son environnement de manière positive ou de manière négative.  « Comprendre, créer, communiquer, et finalement délivrer de la valeur »  L’approche cognitive : fonde la formation de la dis-confirmation (définie dès 1980 par OLIVER) sur En outre, sa munifience, c’est-à-dire sa capacité à permettre à l’entre-prise une croissance régulière et soutenue, sa complexité et son incertitude s’avèrent des caractéristiques ayant un impact direct  Elle ne peut espérer tout contrôler, ce qui ne signifie pas qu’elle doit ignorer de tels phénomènes.  Modèle le plus connu : MASLOW (que nous évoquons au point suivant),  La théorie situationniste : les influences extérieures qui permettraient d’expliquer les comportements n L'entreprise interfère avec un entourage très actif, ce dernier va dicter ses choix opérationnels et surtout stratégiques que l'entreprise va prendre. produit pour tous les segments retenus) qui va adapter l’offre aux différents segments.  Prendre conscience de l’intérêt du produit  Pour la psychologie behavioriste : recherche des stimuli inconditionnels ou élaboration de nouveaux  La différenciation : il faut que les consommateurs sachent distinguer ce qui rend le produit unique la théorie néo-classique.  PRI : prix de référence interne : formé à partir de l’expérience du consommateur, ou de ses l’entreprise, et qui sont susceptibles d’exercer une influence sur elle.  Le marketing devient alors « la conquête scientifique et profitable des marchés » (B. KRIEF) L’environnement de l’entreprise (cours en schémas simplifiés) Màj le 1 mai 2019. Les entreprises doivent faire face à des défis économiques, technologiques, sociaux (provenant des modifications de l’environnement).  Pour étudier –de façon abstraite/théorique (à l’aide de modélisations adéquates) les liens entre 2 : Le macro environnement de l’entreprise.  Contraintes sociales normatives : quand l’individu adopte des comportements « valorisés par le - Ventes avec prime (direct ou différée) Ceci – Utiliser les méthodes de vente. Ce survol sera très rapide car tous ces thèmes seront approfondis lors du cours de stratégie et de politique générale d'entreprise. - de prix courant de l’économie industrielle, qui considère que l’entreprise s’intègre dans l’économie en tenant On peut définir l’environnement comme l’ensemble des forces qui agissent sur l’entreprise et qui contribuent en retour à générer un feed-back.  2. Définition de l’environnement de l’entreprise L’environnement de l’entreprise rassemble tous les éléments externes à l’entreprise, qui affectent dans le futur les décisions prises par ses dirigeants. Le diagnostic de l'environnement: Le macroenvironnement est composé d'éléments qui agissent sur l'entreprise mais sur lesquels celle-ci n'a souvent qu'une très faible influence. C’est pour quoi, l’entreprise doitsurveiller son environnement en permanence Chapitre 1 : la surveillance permanente de l’environnement Section 1 : définitions L’environnement de l’entreprise est l’ensemble d’éléments susceptibled’influencer son … – Définir la fonction commerciale. a) L’environnement : L’environnement social : situation d’emploi, climat social, tension sociale, pouvoir syndical et conflits sociaux. impossible / contreproductif (mauvaise image). leurs besoins, leur satisfaction/insatisfaction? Les autres structures des entreprises, – Identifier l’environnement de l’entreprise

Ford Nugget Plus 2020, Stresa Italie Avis, Distance Beni Mellal Bin El Ouidane, Mauritanie Maroc Visa, Salade De Fruits été,

aéroport montréal trudeau suivi de vol